pouce, tétine,doudou

26.gif  AvantagesInconvénients
Pouce

undefined

 

Bébé l'a toujours sur lui, il n'est donc pas nécessaire de le chercher en cas de pleurs.

Il ne peut pas tomber dans la poussière et traîner partout (en tout cas pas avant que bébé marche).

Facilement accessible, les petits risquent de le sucer toute la journée.

Il peut gêner la bonne implantation des dents (si la succion se prolonge après l'arrivée des premières dents).

Tétine


bebe2029.gif



undefined
Elle est stérilisable.

On peut ne la proposer qu'à des moments bien précis (pour le coucher ou les chagrins).

En grandissant, elle s'abandonne (ou s'oublie) plus facilement que le pouce.

Lorsque le bébé la perd cela se transforme souvent en crise de larmes (d'où des perturbations nocturnes).

Elle fait office de ramasse-germes.

Entrave la découverte du pouce et de la main.

La tétine risque d'être prise, à défaut, pour une solution à tous les pleurs (Il pleure ? Et pouf, on la lui colle dans le bec

la succion c'est le bébé est un besoin         

C'est un besoin physiologique, un réflexe inné pour s'alimenter. C'est également un besoin charnel, une envie de rester proche de sa mère, de se sentir "raccroché" à quelque chose.

Ce besoin est différent d'un enfant à l'autre.
Les trois premiers mois, si l'enfant est satisfait sur le plan alimentaire (nourri à la demande et pas sur horaires fixes), il n'éprouvera pas la nécessité de sucer son pouce ou une tétine. Par la suite, ce réflexe se transforme en découverte du corps, de leurs mains (donc des doigts) et devient une auto-satisfaction. Il permet au bébé de se rassurer, de consoler ses chagrins, de s'apaiser et l'aide à trouver son sommeil.

Il est important de ne pas interdire cet action à votre bébé car cela pourrait entraîner une frustration.

Ce besoin peut alors être dû aussi à une séparation trop précoce avec la mère, qui doit le plus souvent retravailler et confier son enfant à autrui, cela est d'ailleurs beaucoup plus fréquent dans nos pays industrialisés.
A notre époque, plus de 80 % des nourrissons cherchent à satisfaire ce besoin, que ce soit par l'intermédiaire de leur pouce (parfois l'index ou plusieurs doigts), d'une tétine ou de tout autre objet (un linge, une peluche...). Sachez qu'un enfant sur deux suçant son pouce le fait jusqu'à ses 6 ans.

Surtout ne croyez pas, parce que votre bébé a un grand besoin de téter, que vous êtes une mauvaise mère ! Cette envie correspond aussi à l'expression d'un bien-être. Lorsque l'enfant est en harmonie avec son environnement, cette envie est faible et ponctuelle. Cependant si l'enfant éprouve ce besoin de façon excessive, quasi-permanente, (et seulement dans ces cas-là) prenez cela comme un signal d'alarme, un besoin psychologique dû à une frustration, à laquelle il faudra remédier.

Ainsi, afin d'éviter que cela ne se transforme en véritable réflexe conditionné, il est conseillé, quel que soit l'objet de succion, de le limiter à des moments bien précis de la journée (comme les siestes ou les chagrins) et d'essayer de l'ôter définitivement (ou presque) à partir d'un certain âge.

Au fil des mois et de son développement, votre bébé aura de nombreux et nouveaux centres d'intérêts. Il abandonnera alors petit à petit son pouce, ou sa tétine (dans ce cas avec votre aide).

25.gif   undefined         18.GIF

Un doudou pour bébé: à quel âge ?
Petit, il est fréquent de vouloir laisser à son enfant, dans son berceau ou lors des premières séparations, un tee-shirt imprégné des odeurs maternelles. 
Ce  tee-shirt n'est pas le doudou (mais il pourra le devenir !…) car pour qu'un doudou le soit, il doit être choisit par l'enfant lui même.
 

Le besoin réel d'un doudou pour l'enfant apparaît souvent vers ses 7 ou 8 mois.
A cet âge, votre bébé comprend qu'il est une personne à part entière, tout comme sa maman, et donc que cette maman peut disparaître ce qui est forcement source d'angoisse…
Ainsi, à cette période, le doudou de bébé aura pour rôle de faire la transition entre le monde extérieur et lui même (d'ou son nom d'objet transitionnel).
C'est alors que bébé va se diriger vers un objet de son choix qu'il crée et personnalise comme étant l'objet qui apporte soutient et réconfort. Mais,
parfois, bébé trouve une autre solution…

 Un doudou, pas forcement !...
En effet, les enfants n'ont pas tous besoin d'un doudou. Mais à force d'inciter les parents à en acheter deux au cas ou le premier serai perdu, à dire qu'il est indispensable pour bébé, etc….etc….,le doudou est devenu le compagnon indispensable !…Or, ce n'est pas forcement vrai !…
Tous les enfants n'ont pas besoin d'un doudou ou plutôt, ils n'ont pas tous besoin d'un doudou palpable, visible.
En fait, votre bébé est en quête d'amour et de sécurité. Alors, se peut être sous forme d'une boite à musique ou encore le pouce ou autre chose de moins perceptible ( en babillant, en se caressant les cheveux…).

Doudou et son bébé: la fin d'une belle histoire
C'est votre enfant qui doit choisir ce moment.
Pour cela, il faut observer votre enfant avec son doudou et percevoir le moment où bébé veut et peut affronter seul ses petits soucis et angoisses. Cet âge peut se situer autour de trois ans ou plus selon chaque enfant.
Une fois le doudou mis de coté, celui-ci deviendra une peluche ordinaire mais restera à tout jamais un souvenir inoubliable alors,…conservez le.


Ainsi, il est bon de rappeler que si bébé choisit un doudou, c'est qu'il en a besoin. Alors, laisser le faire.
Par contre, s'il n'en prend pas, respecter ce choix. Votre enfant a sûrement trouvé un autre moyen pour trouver sécurité et amour.

1154771087.gif         81.jpg           332.jpg